Le film de la semaine : LES VACANCES DU PETIT NICOLAS

Publié le par Françoise BACHELET

Le film de la semaine : LES VACANCES DU PETIT NICOLAS

Synopsis :

C’est la fin de l’année scolaire. Le moment tant attendu des vacances est arrivé. Le petit Nicolas, ses parents et Mémé prennent la route en direction de la mer, et s’installent pour quelques temps à l’Hôtel Beau-Rivage. Sur la plage, Nicolas se fait vite de nouveaux copains : il y a Blaise, qui n’est pas en vacances parce qu’il vit ici, Fructueux, qui aime tout, même le poisson, Djodjo, qui ne parle pas comme eux parce qu'il est anglais, Crépin, qui pleure tout le temps, et Côme, qui veut toujours avoir raison et c’est très énervant. Mais Nicolas fait aussi la connaissance d’Isabelle, une petite fille qui le regarde tout le temps avec de grands yeux ronds et inquiétants, et à laquelle il croit que ses parents veulent le marier de force. Les quiproquos s'accumulent, et les bêtises commencent. Une chose est sûre : ce sera, pour tout le monde, des vacances inoubliables…

Ce film fait suite à la première adaptation de la bande dessinée de Sempé et René Goscinny, sortie en 2009.

La Bande Annonce :

Ce qu’en pense Alain Grasset / Le Parisien :

Autour de cette nouvelle intrigue toujours située dans la France gaulliste des années 1960, destinée avant tout aux enfants de 5 à 10 ans, on retrouve la plupart des ingrédients qui font la recette du succès : bêtises, blagues de potache, amourettes…

Le regard que porte le Petit Nicolas sur la vie, le monde adulte, n’a rien perdu de sa force ni de sa poésie. Mais la bonne surprise vient surtout des parents : avec leurs bisbilles de couple qui leur pourrissent les vacances, Kad Merad et Valérie Lemercier, irrésistibles, sont beaucoup plus présents que dans le premier volet.

Reste que " Les Vacances du Petit Nicolas" est d’abord une comédie familiale en laquelle son distributeur, Wild Bunch, croit énormément. Dimanche 1er juillet, lors d’une après-midi d’avant premières payantes, " le Petit Nicolas " a déjà réuni près de 70 000 spectateurs (447 écrans) : un carton plein qui laisse augurer une belle carrière estivale.

Publié dans Films

Commenter cet article