Livre : J’étais dieu et malgré les apparences j’aimerais le rester – Fabian Seunier – Editions le Pommier

Publié le par Françoise BACHELET

Livre : J’étais dieu et malgré les apparences j’aimerais le rester – Fabian Seunier – Editions le Pommier

"Quand j’étais enfant, le monde se façonnait autour de moi au fur et à mesure que je l’explorais. Mes intuitions m’amenaient à m’en faire une représentation partielle et subjective. Comme dans un rêve, j’y occupais le centre et j’avais le sentiment qu’il avait été fait juste pour moi. Je me créais mon monde. J’ai perdu ce sentiment d’être un dieu créateur du monde. Le passage à l’âge adulte m’a conduit à percevoir un monde prétendument plus objectif, tel qu’il est pour tous ses habitants, et dont je ne suis plus le centre. Je voudrais pourtant prendre le parti inverse, continuer à croire que chacun peut créer son monde toute sa vie, appeler ça le paradis, se mettre au centre et donc être dieu."

Dans ce conte philosophique pour adultes lucides ayant encore envie de croire à leurs rêves, Fabien Seunier dresse un portrait à la fois pertinent et impertinent de notre société … et nous propose d’en imaginer un autre. Résolu à écrire un récit plutôt qu’un essai, l’auteur préfigure néanmoins le monde à venir et ses défis : éducation, économie, politique, vie en société, nouvelles technologies. Un monde qui plaira certainement à Petite Poucette ! (*)

Ce petit livre se doit d’être lu d’une traite pour ne pas en perdre le fil. De toute façon, dès les premières pages vous êtes captivé par le style de l’auteur et sa faculté de partir du "je" pour arriver au " nous", puis par les constats faits et les idées proposées pour remédier à ce qui ne fonctionne pas bien. Les idées s’enchaînent avec une fluidité rare et même l’explication de l’équation O = P (**) est simple. La lecture achevée, on se dit que c’est bien vu, l’espoir renaît et avec lui l’envie de reprendre sa vie en main, de redevenir dieu.

(*) Nom donné par Michel Serres aux représentants de la génération née avec les nouvelles technologies, qui passent leur temps à taper des messages sur leur téléphone portable avec leurs pouces.

(**) O = Ontogenèse ; P = Phylogenèse

Commenter cet article