Livre : Bracelets tendance - Nathalie Mabire – Hugo Jeunesse

Publié le par Clara KEUNT

Livre : Bracelets tendance - Nathalie Mabire – Hugo Jeunesse

Lorsque j’ai offert ce coffret à ma fille de 10 ans, coquette et fans de bracelets, elle était toute excitée et ses yeux brillaient. Elle était "trop contente" de pouvoir faire ses propres bracelets et de frimer ensuite auprès de ses copines.

Malheureusement, une fois le coffret ouvert, l’enchantement a vite disparu, son contenu n’étant pas à la hauteur des promesses espérées. Ce qui s’explique en particulier par la photo sur le coffret qui laisse à penser que l’on va y trouver de quoi fabriquer un grand nombre de bracelets, ce qui n’est pas le cas, vu le matériel fourni. Il y a juste de quoi en faire 2 ou 3 maximum.

Ma fille a été très déçue par l’absence des charm’s , d’autant plus que ceux sur la photo lui plaisaient beaucoup. Elle n’a pas non plus été convaincue par les fermoirs qui sont de simples bouts de plastique dans lesquels elle n’a "aucune confiance". Et finalement comme elle fabrique déjà des "bracelets loom ",ces bracelets tricotés avec des élastiques de couleurs vives, à la mode depuis le printemps dernier, le seul vrai nouveau bracelet qu’elle a pu réaliser avec le contenu de la boîte a été un bracelet très simple et peu original….

L’idée du coffret aurait été une bonne idée si elle avait été exploitée jusqu’au bout, c'est-à-dire avec beaucoup plus de matériel : 2 ou 3 charm’s, de vrais fermoirs, quelques perles et boutons, plus de cordes de couleurs … la taille du coffret s’y prétend sans problème. Je pense également que ce coffret arrive un peu tard sur le marché, l’effet de mode étant un peu passé, par contre il aurait fait un tabac au début de l’été.

En conclusion, le point positif de ce coffret est le livre qu’il contient et qui explique étape par étape avec des illustrations à la clé, la fabrication de 25 modèles de bracelets, dont certains sont vraiment originaux. Le bémol est donc le passage obligé par la mercerie avant de passer à la pratique.

Publié dans Jeunesse

Commenter cet article