Le film de la semaine : LE HOBBIT : LA BATAILLE DES CINQ ARMÉES

Publié le par Françoise BACHELET

Le film de la semaine : LE HOBBIT : LA BATAILLE DES CINQ ARMÉES

Synopsis : Atteignant enfin la Montagne Solitaire, Thorin et les Nains, aidés par Bilbon le Hobbit, ont réussi à récupérer leur royaume et leur trésor. Mais ils ont également réveillé le dragon Smaug qui déchaîne désormais sa colère sur les habitants de Lac-ville. A présent, les Nains, les Elfes, les Humains mais aussi les Wrags et les Orques menés par le Nécromancien, convoitent les richesses de la Montagne Solitaire. La bataille des cinq armées est imminente et Bilbon est le seul à pouvoir unir ses amis contre les puissances obscures de Sauron.

Le Hobbit, la bataille des cinq armées est le troisième et ultime volet de la trilogie du HOBBIT signée Peter Jackson, d'après le chef d'œuvre de J.R.R. Tolkien. On découvrira le dénouement des aventures de Bilbon Sacquet, parti reconquérir le Royaume perdu des Nains d'Erebor, en compagnie du magicien Gandalf le Gris et des 13 nains, dont le chef n'est autre que Thorin Écu-de-Chêne.

La Bande Annonce :

Ce qu’en pense Benoît Saumois /GaumontPathé-LeMag :

Dans ce tout dernier épisode de la saga, les nains ont chassé Smaug de la montagne solitaire. Le Dragon va abattre sa colère sur Lacville. Des hordes de Gobelins montés sur des loups terrifiants s’apprêtent à ravager les terres des hommes sous l’influence des sortilèges impies du nécromancien. Au milieu de tout ça, le hobbit Bilbo (martin Freeman, génial) rassemble tout son courage pour affronter la tempête à venir… Non seulement La Bataille des cinq armées clôt la trilogie du Hobbit de Peter Jackson, mais il devrait être le dernier film de la saga de la terre du milieu au cinéma pour le réalisateur. Et cette fin est une apothéose, alliant l’intime le plus émouvant (en fait, il s’agit de l’histoire d’un petit bonhomme qui devient grand en affrontant la sombre réalité du monde) à la puissance du cinéma de divertissement total. Tout en étant le film le plus court de toute la saga, il se permet de s’achever sur une bataille de 45 minutes, terrassante, immense, d’une ampleur jamais vue à l’écran, qui repousse encore plus loin les limites des techniques visuelles d’aujourd’hui. Un véritable feu d’artifices. Puissance cinq.

Publié dans Films

Commenter cet article