Livre : L’écrivain de la famille - Grégoire Delacourt - Lattès

Publié le par Clara KEUNT

Livre : L’écrivain de la famille - Grégoire Delacourt - Lattès

À sept ans, Edouard écrit son premier poème. Quatre rimes pauvres qui vont le porter aux nues et faire de lui l’écrivain de la famille. Mais à neuf, il découvre le sens de "déchéance". Les mots ne lui viennent plus.

Les années passent. Il assiste à la lente décomposition de sa famille et court toujours derrière l’amour que son poème, autrefois, suscita. Il écrit, écrit mais le destin que les autres vous choisissent n’est jamais tout à fait le bon. Edouard n’a pas de talent. Sauf dans la publicité où les mots futiles valent de l’or. Pas pour ce grand roman qu’il s’est juré d écrire.

N’ayant pas su trouver les mots qu’on attendait de lui, Edouard, l’écrivain de la famille, vit dans l’échec et le dégoût de soi. Alors quand la beauté de sa mère se fane, quand son frère-oiseau meurt tragiquement, quand le coeur de sa soeur devient pierre et que son père disparaît dans ses silences, il prend la plume pour écrire l’histoire de ceux qu’il aime. Mais surtout pour en changer la fin.

Ce récit se déroule sur plus de vingt ans, des années 70 à 90. Mise en pension, adolescence, premières rencontres, travail, mariage, paternité, séparation, solitude, deuil avec en fond permanent les liens familiaux et leurs contraintes, et ce désir de ne pas décevoir. Nous partageons chaque moment important de la vie d’Edouard, que ce soient des choix ou des " non-choix ".

Une histoire simple, décrite avec humour et délicatesse, qui nous interpelle au plus profond de nous mêmes et donne à réfléchir sur le temps qui passe, sur la valeur des choses et des gens ainsi que sur le poids et les conséquences des espérances qu’ont les parents pour leur enfant.

Prix Marcel Pagnol 2011.

Prix Rive Gauche à Paris 2011.

Prix Coeur de France 2011.

Publié dans Romans Français

Commenter cet article

Anna belle 03/02/2016 14:53

Très bien!!!!!!!!!!!!! J'aime ce livre!!! C'est super!!! Il vou faut le lire! :)