Prix de la Closerie des Lilas 2016

Publié le par Françoise BACHELET

Décerné pour la première fois en 2007, le Prix de la Closerie des Lilas couronne une romancière de langue française dont l’ouvrage paraît à la rentrée de janvier. La vocation de ce nouveau prix est de promouvoir la littérature féminine, à l’exemple du prix anglo-saxon : Orange Prize.

Il a pour originalité d'être composé d'un jury permanent et d'un jury invité, renouvelé chaque année.

Le bureau de six membres permanents est composé de Emmanuelle de Boysson, présidente du prix (journaliste et romancière), Tatiana de Rosnay, vice-présidente du Prix de la Closerie des Lilas (romancière), Jessica Nelson (responsable de la programmation d’Au Fil de la Nuit et romancière), Carole Chrétiennot, (cofondatrice du Prix du Café de Flore et de la Closerie des Lilas), Stéphanie Janicot ( rédactrice en chef de la revue Muze et romancière), Adélaïde de Clermont-Tonnerre (directrice de la rédaction de Point de Vue et romancière).

Cette année, le jury invité est composé de Lydia Bacrie, Emmanuelle Bercot, Rachida Brakni, Anne-Claire Coudray, Clara Gaymard, Brigitte Kernel, Anne Lauvergeon, Salomé Lelouch, Caroline de Maigret, Anne Nivat, Natacha Polony, Josyane Savigneau.

Le Prix de la Closerie des Lilas 2016 a été attribué à Julia Kernion pour son roman Le dernier amour d’Attila Kiss, publié chez La brune au Rouergue. Etaient également en lice : Illettré de Cécile Ladjali (Actes Sud), Blonde à forte poitrine de Camille de Peretti (Kero), Wanderer de Sarah Léon (Héloïse d’Ormesson) et Les vieux ne pleurent jamais de Céline Curiol (Actes Sud).

Prix de la Closerie des Lilas 2016

Présentation Editeur :

A Budapest, Attila Kiss, 51 ans, travailleur de nuit hongrois, rencontre Theodora Babbenberg, 25 ans, riche héritière viennoise. En racontant la naissance d'un couple, Julia Kerninon déploie les mouvements de l'amour dans ses balbutiements. Car l'amour est aussi un art de la guerre, nous démontre-t-elle avec virtuosité dans son deuxième roman.

Julia Kerninon est née en 1987 à Nantes. Son premier roman, Buvard, a reçu de nombreux prix, dont le prix Françoise Sagan. Elle a été lauréate de la Fondation Jean-Luc Lagardère en 2014.

Publié dans L'info du jour

Commenter cet article