Film de la semaine : La FILLE DU TRAIN

Publié le par Françoise BACHELET

Synopsis :

Rachel prend tous les jours le même train et passe tous les jours devant la même maison. Dévastée par son divorce, elle fantasme sur le couple qui y vit et leur imagine une vie parfaite… jusqu’au jour où elle est le témoin d’un événement extrêmement choquant et se retrouve malgré elle étroitement mêlée à un angoissant mystère.

Adaptation du roman de Paula Hawkins (lire la critique)

La Bande Annonce :

 

Ce qu’en pense Cécile Orsoni /Elle :

Best-seller de l’été 2015, Tate Taylor adapte avec brio « La Fille du train », le thriller psychologique signé Paula Hawkins. Dès les premières minutes, on pénètre dans l’esprit torturé de Rachel (Emily Blunt), jeune chômeuse qui a sombré dans l’alcool depuis que son mari (Justin Theroux) l’a quittée. Sa vie bascule quand elle se retrouve mêlée à la disparition inquiétante de Megan (Haley Bennett), une ravissante blonde qu’elle observait tous les jours en prenant le train pour Manhattan… (….)

Dans ce thriller haletant, le spectateur se retrouve plongé au cœur d’une enquête. Il tente lui aussi de résoudre l’énigme avec le peu d’indices fourni par l’héroïne. Le réalisateur Tate Taylor, (qui a signé il y a quelques années « La Couleur des sentiments ») multiplie les pistes et se joue de tout. Notamment avec les lumières et les regards. L’ambiance est lourde, pesante, floue même. L’impression d’être enfermé, voir soûl comme le personnage de Rachel, se fait plus intense, au point de nous faire perdre tout sens de la réalité. (Lire la suite)

 

Publié dans Films

Commenter cet article