Prix Fémina 2016 (4/4)

Publié le par AFP/Françoise BACHELET

L'écrivain Marcus Malte a reçu, mardi 25 octobre, le prix Fémina 2016 pour son livre Le Garçon (éditions Zulma). Il a obtenu 7 voix contre 3 à Nathacha Appanah, pour ce roman qui nous invite à traverser le début du XXe siècle aux côtés d'un garçon sans nom.

 

"Ce livre est une grande épopée, une histoire magnifique qui ressuscite le mythe de l'enfant sauvage qui parvient à la civilisation", a commenté Mona Ozouf, présidente du prix Femina. "C'est un grand roman d'apprentissage, une allégorie de l'ensauvagement des hommes par la guerre", a-t-elle ajouté, en soulignant que la discussion entre membres du jury avait été "animée et courtoise".

 

Marcus Malte, auteur d'une dizaine de romans et notamment de Garden Of Love, aime surprendre. Avec son garçon, on s'embarque dans un voyage d'un réalisme saisissant. 

 

Le prix Femina du roman étranger a été attribué à Rabih Alameddine pour Les vies de papier (éditions Les Escales) et le Femina de l'essai à Ghislaine Dunant pour Charlotte Delbo, La vie retrouvée (éditions Grasset).

Publié dans L'info du jour

Commenter cet article