Jean Rolin, lauréat du Prix de la langue française 2013

Publié le par AFP/Françoise BACHELET

 

livres_a_lire_jean_rolin.jpg 

 

L'écrivain Jean Rolin a été couronné mercredi par le Prix de la langue française 2013, qui récompense l'œuvre d'une personnalité du monde littéraire, artistique ou scientifique ayant contribué à en illustrer la qualité et la beauté.


Les délibérations du jury du Prix de la langue française composé d'Académiciens français, d’Académiciens Goncourt, d’écrivains et de journalistes, étaient présidées par l’Académicienne Danièle Sallenave.


Né en 1949 à Boulogne-Billancourt, Jean Rolin grandit entre la Bretagne et le Congo. Journaliste de formation, il collabore à Libération, Le Figaro, Le Monde et reçoit le Prix Albert-Londres en 1988 pour son récit "Ligne de front: un voyage en Afrique australe".


Jean Rolin s’est interrogé sur son combat politique dans "L'Organisation", Prix Médicis 1996, ou a décrit les horreurs de la guerre dans "Campagnes", Prix Louis-Guilloux 2000. En 2006, il sort "L’Homme qui a vu l’ours", recueil d’articles qui obtient le Prix Ptolémée, et à la rentrée 2013 "Ormuz" (P.O.L.), récit où un homme alcoolique, mythomane décide de traverser le détroit d'Ormuz à la nage.


La remise du prix, créé en 1986 et doté par la Ville de Brive de 10.000 euros, aura lieu lors de l’inauguration de la 32e Foire du livre de Brive le 8 novembre.


En 2012, le lauréat en avait été l'écrivain d'origine grecque Vassilis Alexakis.

Publié dans L'info du jour

Commenter cet article