Le Grand prix du roman de l'Académie française 2013 à Christophe Ono-dit-Biot

Publié le par AFP/Françoise BACHELET

livres_a_lire_ono_dit_biot_christophe.jpg

Christophe Ono-dit-Biot a reçu jeudi le Grand prix du roman de l'Académie française pour "Plonger" (Gallimard). Cet agrégé de Lettres a été choisi par 11 voix, contre 4 à Thomas B. Reverdy pour son roman "Les Evaporés" et 3 à Capucine Motte pour "Apollinaria, une passion russe", a précisé l'Académie.

Né en janvier 1975 au Havre. directeur adjoint de la rédaction de l'hebdomadaire Le Point, il a déjà publié quatre romans, dont "Désagrégé(e)" en 2000, prix La Rochefoucauld, "Interdit à toute femme et à toute femelle" en 2002 et "Génération spontanée" en 2004, prix de la Vocation. Il avait aussi fait sensation avec "Birmane", prix Interallié 2007, récompense qu'il avait dédiée au peuple birman.

livre_livres_a_lire_plonger.jpg" Ils l'ont retrouvée comme ça. Nue et morte. Sur la plage d’un pays arabe. Avec le sel qui faisait des cristaux sur sa peau. Une provocation. Une invocation. À écrire ce livre, pour toi, mon fils. " Un homme, César, journaliste, enquête sur la femme qu’il a passionnément aimée. Elle est partie il y a plusieurs mois, pour une destination inconnue, le laissant seul avec leur petit garçon.

Quand le roman s’ouvre, on l’appelle pour lui dire qu’on l’a retrouvée morte, sur une plage, près des vagues, vraisemblablement noyée, dans un pays lointain au paysage minéral qui pourrait être l’Arabie. Elle était artiste, elle s appelait Paz. Elle était solaire, inquiète, incroyablement douée. Elle étouffait en Europe.

Pour son fils, à qui il doit la vérité sur sa mère, il remonte le fil de leur amour - leur rencontre, les débuts puis l ascension de Paz dans le monde de l art, la naissance de l enfant et essaie d élucider les raisons qui ont précipité sa fin.

Des trésors de la vieille Europe aux mégapoles du nouveau monde, du marbre des musées au sable des rivages sensuels où l’on se lave de tout, "Plonger " est l’itinéraire d’une héroïne de notre temps. En quête de liberté, de profondeur, et de pureté dans un monde de plus en plus étouffant.

Publié dans L'info du jour

Commenter cet article