Livre : Jack London photographe – Collectif – Phébus

Publié le par Françoise BACHELET

livre_livres_a_lire_jack_london_photographe.jpgCurieusement, on ignore souvent que cet aventurier des mers et des mots était également un photographe de génie qui, par l'image, a reflété son temps. Et de quelle manière ! Avec plus de 12 000 clichés, le petit gars des rues de San Francisco a porté sur le monde le regard des grands humanistes. Miséreux de l'East End londonien, soldats lors du conflit russo-japonais, lépreux de l'ile de Molokaï, cet homme en empathie avec ses sujets a fait part de ses émotions sans jamais se départir d'une sensibilité loin des images d'Épinal attendues.

Grâce au travail de Jeanne Reesman, Sarah S. Hodson et Philip Adam qui ont sélectionné et classé les 200 photos les plus marquantes en 6 reportages ( Le pleuple d’en bas (Londres, 1903), La guerre russo-japonaise (1904), Le tremblement de terre de San Francisco (1906), La croisière du Snark (1907-1908), Le voyage du Dirigo (1912) et La révolution mexicaine (1914) ) de ce grand reporter, lui rendant ainsi un hommage vibrant, tant chacune de ses prises de vue déborde d'humanité, de tendresse et de beauté.


Jack London, tête brûlée éprise de liberté a, en quarante années d'une existence intense, semé sur sa route de nombreux romans, récits ou essais comme autant de témoignages de sa soif de vivre. L'œuvre littéraire de Jack London est restée dans les mémoires. Gageons qu'il en sera de même de son regard et de ses photos.

Publié dans Beaux livres-Arts

Commenter cet article