Livre : X-sans Identité - Sébastien Tessier - Nouveau Monde

Publié le par Thierry THOMAS

livre livres a lire X sans identiteIl est 23 h 15, quelque part en banlieue parisienne. Un cadavre ensanglanté ….Devant lui, Lucas Moriani,  un policier de la brigade scientifique, un rasoir à la main. Qu’a-t-il fait ? Pourquoi est-il seul avec le cadavre ? Pourquoi aucun autre policier n’est-il sur les lieux ? Qui lui a demandé de se déplacer ? Il semble émerger d’une longue absence et ne se souvient de rien. Doit-il appeler ses collègues au secours alors que tout semble l’accuser ?

 

Une seule solution s’impose à lui : mener seul l’enquête. Enquête sur lui-même ou sur un assassin monstrueusement  hors du commun ? Son téléphone conserve la trace d'un appel mais le numéro est masqué : il s'agit d'un certain Samuel Rogéro, archiviste de la police. Quels liens les unissent ? Rapidement, Lucas Moriani cherche les raisons de son trouble : il ne sait plus qui il est, ni ce qui le pousse à agir, ses souvenirs ne sont plus les siens, et il semble ne plus s'appartenir. La démence est-elle la seule explication rationnelle ?

 

Il trouvera sur sa route l'inspecteur Félix Vizzini, un inspecteur aussi génial et fou, doté d'une mémoire prodigieuse et d'un sens de la déduction logique hors du commun. Lui seul pourra identifier le cerveau malade qui se cache derrière cette machination et prendre le risque d’un affrontement aux conséquences vertigineuses pour tous les personnages. Lui seul comprendra qui est Lucas Moriani, ce qui le lie à la victime. Lui seul saura enrayer la folie, déjouer le piège, et le refermer à jamais.

 

Chercheur en biologie, Sébastien Tessier signe ici son premeir roman, son premier thriller scientifique, et le premier volet d’une trilogie en cours d’écriture. Pour construire les personnages de Félix Vizzini et de Lucas Moriani, il s’est appuyé sur la troublante et véridique histoire de Daniel Tammet, dont le QI, suite à une lésion cérébrale après une crise d’épilepsie, est quasi illimité : il est capable d’apprendre n’importe quelle langue en quatre ou cinq jours, il peut effectuer des analyses très complexes et possède une mémoire phénoménale …

Publié dans Polars-Romans noirs

Commenter cet article