Maroc : 17ème Salon du livre et de l'édition de Casablanca

Publié le par Muriel TANCREZ

17siel_min.jpg 

A partir d'aujourd'hui, vendredi 11 février, et ce jusqu'au 20 février prochain, l'Office des foires et expositions de Casablanca (OFEC) accueille la 17ème édition du Salon du livre et de l'édition de Casablanca (SIEL) organisée par la Direction du livre du ministère de la Culture. Avec l'Italie à l'honneur et les migrations humaine et culturelle mises en exergue, il proposera au public, stands de maisons d'éditions, conférences, débats et rencontres. Tour d’horizon.

 

 

Les particularités du SIEL 2011

Ce sont quelque 270 éditeurs qui seront présents cette année au SIEL. 270 éditeurs, soit la même moyenne que lors des précédentes éditions. Côté budget également, selon le ministère, ce sera le même que l'an passé soit quelque 8 millions de dirhams.

Comme à l'accoutumée, trois salles de conférences seront aménagées à l’intérieur du salon et porteront le nom de trois intellectuels maghrébins décédés en 2010. Il s’agit de Abed El Jabri, Mohamed Arkoun et Edmond Amran El Maleh auxquels des hommages seront d'ailleurs rendus.

Quels sont donc les grands changements de cette année? Tout d'abord, la suppression des spectacles, pièces de théâtre et concerts qui animaient l'an passé le salon le soir car, selon les organisateurs, “trop peu de gens se déplaçaient”.

Mais aussi, la création d'un tout nouveau rendez-vous, la “Sqala du SIEL”. Le célèbre restaurant casablancais La Sqala accueillera ainsi chaque soir durant tout le Festival -en partenariat avec le CCME, le Centre culturel italien, l’Institut Cervantès de Casablanca et la Délégation Wallonie Bruxelles- une série de rencontres, lectures et signatures “permettant au public de rencontrer de façon conviviale les nombreux auteurs présents sur le Salon”, explique le communiqué de presse de l'Ambassade de France présente au SIEL via le stand France.

La migration et l'immigration au coeur du Salon

S'ils ne sont plus à l'honneur cette année, les Marocains du monde, autrement appelés MRE ont néanmoins, via le thème de cette année 2011, une place de choix au sein du salon qui s'intéresse particulièrement à la migration.

Entre autres par la participation de la “Huna Amsterdam”, département arabe de la station radio internationale des Pays-Bas (Radio Netherlands Worldwide), qui présentera des “chroniques sur le vécu et l'expérience de la première génération de Marocains aux Pays-Bas, ainsi que le lancement de l'édition maghrébine du site Huna Amsterdam”, explique le communiqué de la station.

Intitulées “Moi, Driss”, ces chroniques sont nées des histoires compilées et écrites par la deuxième génération, sur la base de l’expérience de leurs parents. Des histoires uniques qui seront racontées pour la première fois pour une expérience littéraire novatrice. Elles seront présentées au public le 12 février à 18h à la salle Mohamed Aabid Jabiri lors d’un débat animé par Mohamed Amezian, présentateur de Huna Amsterdam. Avec un expert en littérature marocaine, il débattra de l'influence de la culture sur la littérature. Ils seront rejoints par trois écrivains marocains (Yassin Adnan, Latifa Baqa et Abdellatif Laâbi).

 Mais aussi grâce au Conseil de la communauté marocaine à l'étranger qui sera également présent sur le salon en partenariat avec le Secrétariat d'état chargé de l'artisanat, et qui a choisi pour thème “Littératures, migrations, Méditerranée”.

 “La thématique de l'immigration en Méditerranée a inspiré des auteurs et des intellectuels de tous les pays riverains. La programmation du CCME donne à voir et à entendre une large palette de ce foisonnement littéraire, poétique et philosophique.”

Le CCME.

Ainsi, ce sont quelque 150 invités marocains et étrangers, originaires ou résidant dans plus de 20 pays, célèbres ou jeunes talents qui viendront du 11 au 20 février faire découvrir leurs écrits et réflexions.

Comme l'an passé, le CCME publie également à cette occasion une dizaine d'ouvrages d'écrivains méditerranéens et arabes de l'immigration et met à disposition du public sa “grande bibliothèque de l'immigration” avec plus de 1.000 titres, espace revues et espace enfants.

Rencontres érudites en perspective

Aux côtés de tous ces ouvrages adultes et jeunesse, le SIEL, c'est aussi de nombreux débats et conférences qui offrent des occasions, rares, de rencontres érudites.

Du côté du pays à l'honneur, l'Italie, des spécialistes aborderont “l'impact de l'architecture arabe sur l'Italie du Sud” et le thème de l'immigration marocaine en Italie fera l'objet d'une table ronde. Des médiévistes italiens animeront quant à eux une conférence sur “Léon L'Africain”. Enfin, entre autres, une table ronde sera organisée sur “L'Union pour la Méditerranée”, avec la participation de l'historien et essayiste italien Franco Cardini.

Le public pourra également rencontrer au Stand France (qui place “la rencontre” au cœur de cette édition 2011): Salim Bachi, Georges Olivier Châteaureynaud, Eric Fottorino, Mohamed Hmoudane, Maylis de Kérangal (prix Médicis 2010), Katherine Pancol, Daniel Picouly, Gonzague Saint Bris, Romain Simenel, Elizabeth Tchoungui, Dominique Wolton. Et pour le jeune public avec Marguerite Abouet, Corine Baret-Idatte ou encore Roland Fuentès. Certains de ces auteurs se rendront également à des rencontres littéraires organisées au Carrefour des livres, en partenariat avec l'Ambassade de France (cf.programme de la librairie).

Un rendez-vous qui promet donc de nombreux moments de littérature, de discussion et d'érudition, tout en faisant la part belle à la rencontre, l'intérêt pour l'autre et aux liens littéraires qui unissent le Maroc aux autres pays présents. A visiter impérativement.

Informations utiles

Le 17ème Salon du livre et de l'édition de Casablanca se tient du 11 au 20 février
Office des Foires et expositions de Casablanca
Rue Tiznit, face à la Mosquée Hassan II
0522 20 06 54

Retrouvez le programme détaillé des conférences au Salon ou en téléchargement sur le site du ministère de la Culture. 

 

Muriel Tancrez  pour AufaitMaroc.com 

Publié dans L'info du jour

Commenter cet article