Prix Goncourt 2013 (4/4)

Publié le par Françoise BACHELET

livres_a_lire_pierre_lemaitre.jpg

Comme le veut la tradition, l’annonce du Prix Goncourt 2013 a été faite au restaurant parisien Drouant. Cette année, il a été attribué à Pierre Lemaitre pour "Au revoir là-haut" publié chez  Albin Michel.

Les jurés du Goncourt ne se sont mis d'accord qu'au douzième tour sur "Au revoir là-haut", époustouflant roman sur une génération perdue, les démobilisés de la Première Guerre mondiale, sacrifiés par une France exsangue après quatre ans d'horreur dans les tranchées.

L'auteur, qui était l'un des favoris, a été choisi par le jury par six voix contre quatre à Frédéric Verger pour son premier roman, "Arden" (Gallimard).

livre livres a lire au revoir la hautRescapés du chaos de la Grande Guerre, Albert et Edouard comprennent rapidement que le pays ne veut plus d'eux. Malheur aux vainqueurs ! La France glorifie ses morts et oublie les survivants.

Albert, employé modeste et timoré, a tout perdu. Edouard, artiste flamboyant devenu une "gueule cassée", est écrasé par son histoire familiale. Désarmés et abandonnés après le carnage, tous deux sont condamnés à l'exclusion. Refusant de céder à l'amertume ou au découragement, ils vont, ensemble, imaginer une arnaque d'une audace inouïe qui mettra le pays tout entier en effervescence... Et élever le sacrilège et le blasphème au rang des beaux-arts.

Bien au-delà de la vengeance et de la revanche de deux hommes détruits par une guerre vaine et barbare, ce roman est l'histoire caustique et tragique d’un défi à la société, à l'Etat, à la famille, à la morale patriotique, responsables de leur enfer. Dans la France traumatisée de l'après-guerre qui compte son million et demi de morts, ces deux survivants du brasier se lancent dans une escroquerie d'envergure nationale d'un cynisme absolu.

Publié dans L'info du jour

Commenter cet article